Les mousquetons …

| 0 Commentaires

Nous avons tous de l’équipement à attacher sur les D-rings, ou dans les poches de l’étanche, que cela soit en fixe pour assurer et ne pas perdre  du matériel comme un appareil photo, une caméra,  ou manipulable comme les lampes, Wetnotes, spools, etc. …

Je ne vous parlerai pas ici des systèmes rétractable, style enrouleur ou  scoubidou, mais d’une solution simple et universelle  qui est le mousqueton ! Mais attention dans la forêt des modèles proposés, il en est des plus pratiques et sécurisants que d’autres …

Alors faisons un tour d’horizon  des modèles et de leur utilisation ….

Il en existe de multiples modèles, de forme,  de matière,  de taille, de  système de fermeture différentes, simple ou double et il est souvent affaire de goût et de coût … Parfois même au détriment de ce qui devrai être la priorité,  la sécurité.

Donc parlons rapidement de celui qui est à proscrire dès le début !
On en trouve dans toutes les bonnes quincailleries ou rayon d’accastillage, tout inox ou acier inoxydable, il est peu couteux,  facile à mettre en œuvre.
On lui affuble plusieurs noms, telle que mousqueton type mer ou marine, mais celui qui le défini le mieux, c’est le mousqueton suicide …

 

mousqueton_et_bolt_snap_0007x

Mousquetons suicides A proscrire en plongée…

 

Et effet, même si en pleine eau il y a peu de risque, ça a tendance à se corser dans des épaves ou en plongée souterraine. Là, le risque d’accrochage est grand … Ce mousqueton a la fâcheuse manie de se prendre dans les lignes, les filets et autres cordages pouvant encombrer les lieux  … avec pour conséquence, un risque important, voir  mortel pour le plongeur emprisonné.

Préférez plutôt, les mousquetons coulissant, les bolt snap !!!

Vous en trouverez de taille, de matière différente (laiton, inox), simple ou double.

Les modèles en laiton, même si ils vieillissent mal, résistent bien a l’eau de mer, mais le ressort à tendance a gripper et demande un nettoyage et un graissage de temps en temps.

 

mousqueton_et_bolt_snap_00011

Je préconise plus les modèles inox. Plus cher que le laiton, leur aspect ne change pas dans le temps. Ils sont plus solides et demandent que très peu d’entretien, un simple rinçage pour le dessalage, et c’est bon. De plus ils sont disponibles dans différentes tailles …

 

Fiable et résistant … Certes plus cher !!!

Fiable et résistant … Certes plus cher !!!

La taille dépendra de la dextérité du plongeur, il faudra faire des tests avec vos gants pour voir si la manipulation est facile. Mais elle dépendra aussi de  l’utilisation. On préférera  les petits modèles pour le maintient d’un deuxième étage de détendeur, des modèle plus moyen pour les  lampes, manomètre, et autres accessoires, pour finir par les modèles plus gros pour fixer des bouteilles déco.

Dans certain cas, on choisira d’utiliser des bolt-snap doubles aussi appelés papillon pour fixer et manipuler les spool, ou positionner la tête de lampe vers le bas …

Vous remarque rez les deux rislan sur le boltsnap du haut !!! C’est pour pouvoir les identifier à l’aveugle, plus facilement au touché … surtout avec des gant épais …

Vous remarque rez les deux rislan sur le boltsnap du haut !!! C’est pour pouvoir les identifier à l’aveugle, plus facilement au touché … surtout avec des gant épais …

Voici quelques exemples de utilisation de bolt- snap

Bolt-snap simple

La fixation des bolt snap simple se fait de préférence avec une ligature, cela permet  de pouvoir couper facilement ce lien en cas d’urgence.
vous trouverez la technique en suivant ce lien : Fixer un bolt snap sur une lampe backup

 Bolt-snap double

Voilà en espérant  avoir accrocher votre curiosité, pensez toujours au coté sécuritaire …

Laisser un commentaire

Champs Requis *.